Archives de catégorie : Séminaire national

Séminaire du 30 novembre 2019

«Pratiques et lectures croisées autour de nos méthodes de l’égalité»

Le prochain séminaire des Fabriques de sociologie se tiendra le samedi 30 novembre 2019 de 9H à 18H à l’Université Paris 8 – Saint-Denis en salle J102 (bâtiment J., 1er étage, plan ci-dessous).

Au plaisir de vous y rencontrer nombreus.e.s

*

Présentation de la séance du 30 novembre

Les Fabriques de sociologie se présentent comme :

« un espace de recherche en sciences sociales qui associe des acteurs d’horizons différents (sciences sociales, militantisme, architecture, intervention sociale, littérature, activisme, éducation, santé…) dans la perspective d’une recherche critique en capacité de lutter contre toute forme de discrimination, de renforcer la capacité à agir des minoritaires et des dominés et de promouvoir une « méthode de l’égalité » en termes de coopération, de démocratie radicale et d’autonomie ».

Pour faire écho à cette perspective, nous proposons, le 30 novembre prochain, de ré-ouvrir l’année avec quelques questions de départ pouvant faire écho aux expériences de chacun·e : 

Comment les espaces de recherche formels ou informels auxquels nous participons (université, éducation populaire, instituts de formation, initiatives autonomes, groupes affinitaires, etc.) renforcent-ils ou non la capacité à agir des groupes et personnes minoritaires ou minorisé·e·s ?

Quelles sont nos pratiques d’inclusion, nos méthodes de l’égalité ? 

Est-il possible de favoriser des devenirs minoritaires à partir d’une condition majoritaire ? 

Que peut être ou pourrait être une recherche « alliée » ou « en position d’allié·e » ?

Cette journée prendra une forme légèrement différente des précédents rendez-vous du séminaire national des Fabriques de sociologie. Elle s’appuiera sur une démarche d’entrainement mental* et prendra la forme d’ateliers parmi lesquels chacun·e pourra choisir, en fonction de ses envies.

Chacun de ces ateliers permettra de récolter des données factuelles et sensibles, contribuant à constituer une problématisation plus riche des enjeux liés à nos collectifs.

Pour reprendre les mots d’Isabelle Stengers et Vinciane Desprets (Faiseuses d’histoires, 2011) :

« […] nous considérons que chacune des réponses constitue une version du problème que nous proposons ; nous faisons donc le pari de la multiplicité, à composer, contre la mise en scène de contradictions et de posture de jugement.» ( p. 91)

Or, cette multiplicité ne signifie pas consentir à toute relativité des points de vue, mais bien d’opérer ensemble une construction du réel plus complexe, au service d’une analyse des rapports de pouvoir et de domination symbolique que nous croisons dans nos existences.

* Afin de mieux comprendre le monde dans sa complexité, l’Entrainement mental invite à diviser les opérations mentales que nous opérons, pour éviter de sauter vites aux fausses conclusions, aux fausses solutions ou à tenter de résoudre des problèmes (mal ou trop vite) formulés. Notamment, l’Entrainement mental nous invite à prendre des temps distincts pour identifier et distinguer : 1) les faits ; 2) les problèmes ; 3) les explications / la contextualisation et les éléments de compréhension ; 4) Les pistes de solutions.


Au programme de la journée :

9h : Accueil et installation de la salle

Un espace salon et documentation sera organisé, vous invitant à prendre un thé, un jus, un café…et à feuilleter livres, extraits de lecture choisis, podcasts et vidéos liés aux enjeux de la journée. N’hésitez pas à apporter d’autres documentation et références à partager (livres, revues, fanzines, brochures, posters, etc.).

10h : Lancement de la journée

Intentions de la journée, énoncé des premiers questionnements. Proposition d’entrer en enquête collective par la logique de l’Entrainement mental. Présentation des premières propositions ateliers.

10h45 : Ateliers en parallèle

Des dispositifs et sujets différents seront proposés : lectures croisées, analyse de situations, atelier d’écriture, propositions d’expérimentation performative, etc.

12h15 : Retour en binôme, puis en plénière

Ce sera l’occasion de rendre visible, en s’appuyant sur la logique de l’entrainement mental les matières récoltées dans les ateliers du matin.

13h : Repas partagé. Chacun·e est invité·e à apporter quelque chose à partager (à boire ou à manger) selon ses moyens et possibilités.

14h30 : Organisation collective vers les ateliers de l’après-midi

Ajouts d’ateliers possibles selon les envies et propositions issues des ateliers du matin.

15h : Ateliers en parallèle

16h30 : PAUSE

17h : Retour en binôme puis en plénière

Ce sera l’occasion d’enrichir la mise en visibilité de nos données, des problématiques reformulées, des éléments de contexte servant notre compréhension collective et nos pistes de solutions, s’il en est…

18h : Rangement et départ

Séminaire du 15 juin 2019

Le prochain séminaire
des Fabriques de sociologie

se tiendra le samedi 15 juin 2019 de 9h à 18h à l’Université Paris 8 – Saint-Denis, salle J102 (Bât. J, 1er étage, plan ci-dessous).

Au programme de la journée :

Nous nous retrouverons pour une rencontre-atelier qui portera sur les Fabriques et la manière dont s’articulent nos différents dispositifs collectifs, et plus particulièrement sur l’expérience de la revue Agencements dans laquelle sont impliqués de nombreux·euses ami·es des Fabriques.

Elle sera l’occasion de questionner, mêler et interpeller nos expériences d’auteur·trices, relecteur·trices, contributeur·trices, coordinateur·trices, éditeur·trices, etc. et de mieux en saisir les enjeux d’apprentissages mutuels et de coopération.

Deux pistes seront poursuivies : l’une concernant l’organisation des Fabriques à venir (2019-2020) et l’autre concernant la suite de la coordination de la revue.

Pour le déjeuner, chacun·e est invité·e à apporter quelque chose à mettre en commun.

Cette date retenue à l’occasion du dernier séminaire est communiquée tardivement en raison de soucis d’organisation, nous avons toutefois fait le choix de maintenir ce rendez-vous en espérant qu’elle sera l’occasion de trouver de meilleures modalités de rencontres et d’échanges pour la suite.

Au plaisir de nos retrouvailles de ce samedi pour celles·ceux qui auront la possibilité de s’y joindre et n’hésitez pas à nous écrire si vous ne pouvez pas être présent·e mais souhaiteriez contribuer à la saison 2019-2020 ou au(x) prochain(s) numéro(s) de la revue.

Plans d’accès

Le bât. J de l’Université Paris 8 :

Plan Université Paris 8, bàt. J

NB : l’arrêt de métro « Saint-Denis Université » est un terminus de la ligne 13 (qui passe, entre autre, par les gares Saint-Lazare et Montparnasse).

Séminaire du 2 février 2019

Le prochain séminaire
des Fabriques de sociologie

se tiendra le samedi 2 février 2018 de 9h à 18h à l’Université Paris 8 – Saint-Denis, salle J102 (Bât. J, 1er étage, plan ci-dessous).

Au programme de la journée :

 
9H – Installation et accueil

10H – Ouverture de la journée et intervention de Josep Rafanell i Orra puis discussions collectives à partir de son intervention, de ses travaux et des questions et expériences qui nous importent.

Josep Rafanell i Orra (https://jrafanell.wordpress.com) est psychothérapeute et a été animateur pendant trois ans du séminaire « Pratiques de soin et collectifs » dont est issu l’ouvrage collectif Itinérances récemment co-édité par les éditions Divergences et les Laboratoires d’Aubervilliers.
Josep est aussi l’auteur de Fragmenter le monde, éditions Divergences (2018) et En finir avec le capitalisme thérapeutique – Soin, politique et communauté, Les empêcheurs de penser en rond / La Découverte (2011).

13H – Repas partagé : pour profiter au mieux de ce temps de retrouvailles et de rencontre et pour que personne ne reste sur sa faim, pensez à apporter quelque chose à partager (salé, sucré, boisson) ; merci !

14H – Ateliers en parallèle : dans l’idée de pouvoir prolonger les échanges du matin, favoriser les résonances et la ré-appropriation de son expérience par chacun·e.
Les propositions de contenus et de formats des ateliers pourront émerger aussi bien en amont de la journée que pendant la matinée et le temps du repas.

16H – Pause

16H20 – Retour en plénière, débriefing de la journée et perspectives (locales, nationales, etc.)

17H30 – Rangement et départ

A noter : Une table de documentation sera mise en place pour la distribution ou la consultation des publications ami·e·s et/ou de travaux et autres réflexions en cours. N’hésitez pas à apporter les vôtres (livres, revues, fanzines, brochures, posters, etc.).

Au plaisir de vous y rencontrer nombreux/ses.

Plans d’accès

Le bât. J de l’Université Paris 8 :

Plan Université Paris 8, bàt. J

NB : l’arrêt de métro « Saint-Denis Université » est un terminus de la ligne 13 (qui passe, entre autre, par les gares Saint-Lazare et Montparnasse).

Séminaire du 29 septembre 2018 – Saint Denis – 9h/18h

Le prochain séminaire
des Fabriques de sociologie

se tiendra le samedi 29 septembre 2018 de 9h à 18h à l’Université Paris 8 – Saint-Denis, salle J102 (Bât. J, 1er étage, plan ci-dessous).

Au programme de la journée :

 
9H – Installation et accueil

10H – Interventions de Lucille Gallardo et Mikaëla Le Meur (doctorantes en socio-anthropologie et anthropologie) pour l’association Le Tamis et de Jessy Cormont (chercheur – militant sociologie) pour l’association P.H.A.R.E. pour l’Égalité.

Deux interventions pour écouter deux associations d’éducation populaire engagées dans la recherche déplier leurs pratiques et le sens qu’elles y mettent. L’intérêt de ces interventions sera de s’interroger d’une part sur les démarches de recherche qui tentent de se développer en dehors de l’université et la relation qu’elles entretiennent alors à l’université. D’autre part, de mettre en réflexion les objets/objectifs de telles démarches quant à la question de la transformation sociale : en quoi, quelles stratégies (consciente ou inconsciente) pour lutter contre les inégalités et participer de la production de rapports sociaux plus justes ?

Lucille Gallardo et Mikaëla Le Meur (Le Tamis) présenteront leur association axée sur leurs réflexions à propos de la transmission de la démarche scientifique et de la pratique de la recherche en dehors du strict domaine académique.

Jessy Cormont, sociologue à P.H.A.R.E. pour l’Égalité, organisme d’intervention sociologique et de formation. Il viendra nous parler de leur courant de l’action-recherche matérialiste qui se situe entre sociologie, éducation populaire et lutte contre les inégalités/discriminations racistes, sexistes, âgistes et de classe.

Les interventions seront suivies de 45 MIN de discussions « à chaud » et pourront se poursuivre en atelier l’après-midi.

13H – Repas partagé : pour profiter au mieux de ce temps de retrouvailles et de rencontre et pour que personne ne reste sur sa faim, pensez à apporter quelque chose à partager (salé, sucré, boisson).

14H – Ateliers en parallèle

  • Atelier de prolongement des interventions du matin (comment les interventions font-elles écho à nos préoccupations et à nos pratiques ?)
  • Atelier proposé par les Fabriques 93 (thème à venir)

D’autres ateliers sont possibles si des propositions se dessinent d’ici là ou le jour J, voire s’improvisent sur le moment – n’hésitez pas à faire part de vos propositions.

16H – Pause

16H20 – Retour en plénière et informations/discussions concernant la saison 2018-2019 du séminaire national.

17H30 – Rangement et départ pour un moment convivial au 110, Centre socioculturel coopératif (110, rue Gabriel Péri, à la hauteur de la place du 8 mai de Saint-Denis, voir le plan ci-dessous).
On y sera pour 18h30 sûr ;-).

Au plaisir de vous y rencontrer nombreux/ses.

Plans d’accès

Le bât. J de l’Université Paris 8 :

Plan Université Paris 8, bàt. J

NB : l’arrêt de métro « Saint-Denis Université » est un terminus de la ligne 13 (qui passe, entre autre, par les gares Saint-Lazare et Montparnasse).

Le 110, Centre socioculturel coopératif :

Plan Centre socioculturel coopératif Saint-Denis

 

Séminaire du 19 mai 2018 – Saint Denis – 9h30/18h

Atelier des Fabriques de sociologie 93
le samedi 19 mai 2018, Saint-Denis, 9h30-18h

Le séminaire national des Fabriques des 19 et 20 mai étant annulé en raison des grèves SNCF, l’équipe de Saint-Denis (les Fabriques 93) maintient l’atelier qu’elle avait prévu d’organiser et accueillera avec plaisir les membres du séminaire qui pourront se joindre à elle.

Programme indicatif

LIEU : au Centre social coopératif (110 rue Gabriel Péri, Saint-Denis, plan ci-dessous).

9h30 : accueil café
 
10h00 : séance de « remue méninge » autour des questions de : l’approche systémique, la définition de la réalité, les cadres d’interprétation
– Intervention de Doc Martine (Martine Bodineau)
– Discussion autour d’exemples issus des expériences des participants
 
12h00 : pique nique (en plein air selon la météo)
 
14h00 : exercice d’exploration d’un ou plusieurs espaces publics du centre-ville
 
16h00 : temps d’échange sur la journée et les perspectives

Les Fabriques de sociologie 93

Issue d’une expérience associative, visant à affirmer la capacité d’initiative des habitants du quartier de la ZAC Basilique de Saint-Denis, l’équipe dyonisienne a contribué à la création du réseau des Fabriques de sociologie.

Les Fabriques 93 regroupent des chercheurs, des étudiants, des acteurs associatifs, des militants, des artistes et accueillent à présent des collectifs de Saint-Denis : le Centre social coopératif, le Jardin Haguette, le collectif de la place des Tilleuls, le chapiteau Raj’ganawak, l’association Tricot Partage ainsi que des membres du collectifs des habitants de la ZAC Basilique et des membres du Conseil Citoyen du centre-ville.

Elles visent à développer un espace de co-élaboration entre acteurs et chercheurs, afin de partager, élaborer, transmettre les expériences et afin de rendre compte du travail des acteurs associatifs sous l’angle de sa dimension d’« action-recherche » et d’« expérimentation sociale ».

En savoir plus…

Plans d’accès

Le Centre social coopératif de Saint-Denis (110 rue Gabriel Péri) :
Plan Centre social coopératif Saint-Denis

 

Séminaire du 3 février 2018 – Université Paris 8 – 9h/18h

Le prochain séminaire des Fabriques de sociologie se tiendra le samedi 3 février 2018 de 9h à 18h à l’Université Paris 8 – Saint-Denis, salle J101 et J102 (Bât. J, 1er étage, plan ci-dessous).

Les Fabriques de sociologie entrent dans leur septième année de fonctionnement.
Nous proposons de faire ensemble un point d’étape et d’envisager l’avenir des Fabriques, en fonction des attentes et projets des un·es et des autres.
Quelques questions pour se mettre en jambes :

Quels sont mes vœux pour les Fabriques ?
A quoi me servent les Fabriques ?
Qu’est-ce que j’y trouve et qu’est-ce que j’ai envie d’y trouver ?
Comment suis-je prêt·e à m’y investir pour qu’elles continuent ?
Quels liens avec les autres collectifs en relation (Fabriques 93, GRASS) et comment les travailler ?

Si certain·es ne peuvent pas être là et peuvent contribuer par écrit, nous avons créé ce questionnaire pour répondre à ces premières questions.
C’est possible en plusieurs fois, n’hésitez pas, cela nous aidera à préparer ce rdv : merci !

Comme toujours, le midi nous ferons table commune (pique-nique) et nous invitons chacun·e à faire découvrir ses plats préférés !

 

Plan Université Paris 8, bàt. J

Séminaire du 21 octobre 2017 – Université Paris 8 – 9h/18h

Le prochain séminaire des Fabriques de sociologie se tiendra le samedi 21 octobre de 9h à 18h à l’Université Paris 8 – Saint-Denis, salle J101 et J102 (Bât J, 1er étage).

Le matin nous accueillerons Yves Citton, professeur de littérature, désormais en poste à l’Université Paris 8. Yves est l’auteur de plusieurs ouvrages qui alimentent et stimulent de manière particulièrement féconde nombre de travaux des Fabriques de sociologie : « Gestes d’humanités » (Armand colin, 2012) ; « Pour une écologie de l’attention » (Seuil, 2014) ; « Pour une interprétation littéraire des controverses scientifiques » (Quae, 2013) ; « Mythocratie (Storytelling et imaginaire de gauche) » (Amsterdam, 2010)… Le site de Yves Citton : http://www.yvescitton.net/

L’après-midi, nous travaillerons en atelier à partir d’un beau motif que nous partageons entre sciences sociales, arts et littératures : Comment la notion de « traduction » résonne-t-elle au regard de nos pratiques ?. Dès à présent, deux textes peuvent alimenter vos réflexions :

Myriam Suchet &Sarah Mekdjian, L’hypothèse de la traduction artiviste

Régis Garcia, Une recherche à l’épreuve de ses traductions – mise en récit d’une recherche-expérimentation dans le cadre d’un dispositif Cifre

Comme toujours, le midi nous ferons table commune (pique-nique) et nous invitons chacun à faire découvrir ses plats préférés !