À partir de l’opposition entre discours de pouvoir ou d’autorité et parole d’autorisation, Pierre Hébrard interroge la manière d’assumer la fonction de formateur•trice à travers différents types d’énoncés et modes d’énonciation dans trois registres discursifs :

— le discours magistral, universitaire ou plus largement didactique, qui énonce un savoir,

— le discours évaluateur qui formule un jugement

— le discours normatif concernant la déontologie ou l’éthique professionnelle.

Il évoque au passage les deux sens du terme autorité, l’humanisme de Tzvetan Todorov et la question des métiers impossibles.

C’est ici : https://ours-editions.kkaoss.net/produit/discours-dautorite-ou-parole-dautorisation/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.