Archives de catégorie : Art en fabriques

Proposition de discussion : l’art et le social, ça veut dire quoi ?

L’art qui intervient « dans LE SOCIAL » : expression que je lis régulièrement dans de nombreuses publications qui traitent le sujet.

Je me demande si cette expression signifie quelque chose.

L’art et « le social » : un sujet galvaudé, mal traité ?

L’image : des universitaires, des intellectuels, des commissaires, des artistes s’emparent d’une association d’idées pour conclure rapidement à sa tautologie, sa banalité ou à ses vertus classificatoires. Finalement, rien n’est dit, car l’art « ET » ou « DANS » ou « À L’ÉPREUVE DU » social ne signifie rien du tout ! « LE SOCIAL » n’existe pas en tant que norme. Tout au plus est-il un secteur professionnel.

Tandis que « SOCIAL » est un adjectif. NE dit-on pas « groupe social, construction sociale… » ? Par extension, c’est devenu un nom commun. Le social : quelque chose qui concerne la société, les questions sociales. Mais, considérer l’art et les questions sociales en se demandant quelles réponses, quelles solutions ou quelles analyses l’art propose, c’est conférer à l’art une distance et une supériorité qui lui donnerait un droit de commentaire ou d’observation. Bref, c’est encore une fois faire du « hors-sol ». Naturellement, de ce point de vue là, certains peuvent affirmer que l’art n’a rien à voir avec le social, car l’art c’est de la culture, voire, de la « vraie culture », celle qu’il s’oppose justement au « social ». Et ainsi, les articles et les livres s’écrivent.

Ne faut-il pas plutôt associer l’adjectif « SOCIAL » à la pratique artistique en considérant celui-ci comme l’une des caractéristiques essentielles de l’art : le fait d’intervenir mécaniquement dans la construction sociale, la société en train de se faire, de s’actualiser ?

Ami-e-s des Fabriques, je vous pose la question.

Romain LOUVEL, janvier 2017