Archives de catégorie : accueil

Les Fabriques 93

Issue d’une expérience associative, visant à affirmer la capacité d’initiative des habitants du quartier de la ZAC Basilique de Saint-Denis, l’équipe dyonisienne a contribué à la création du réseau des Fabriques de sociologie.

Les Fabriques 93 regroupent des chercheurs, des étudiants, des acteurs associatifs, des militants, des artistes et accueillent à présent des collectifs de Saint-Denis : le Centre social coopératif, le Jardin Haguette, le collectif de la place des Tilleuls, le chapiteau Raj’ganawak, l’association Tricot Partage ainsi que des membres du collectifs des habitants de la ZAC Basilique et des membres du Conseil Citoyen du centre-ville.

Elles visent à développer un espace de co-élaboration entre acteurs et chercheurs, afin de partager, élaborer, transmettre les expériences et afin de rendre compte du travail des acteurs associatifs sous l’angle de sa dimension d’« action-recherche » et d’« expérimentation sociale ».

La genèse des Fabriques de sociologie et des Fabriques 93 est rapportée dans le texte Chroniques des Fabriques (Martine Bodineau, mai 2013).

Les collectifs membres des Fabriques 93 ont contribué, fin 2017, à l’aventure « Arts de Faire », menée par des étudiants de sciences de l’éducation de Paris 8 dans le cadre d’un atelier de recherche-action intitulé « Ancrage dans le territoire », animé par Martine Bodineau et Pascal Nicolas-Le Strat.

Voir la page Facebook Arts de faire Saint-Denis et le Carnet de terrain des étudiants.
L’atelier « Ancrage dans le territoire » est un des ateliers-laboratoires du dispositif Idefi-Créatic, porté en particulier par les universités de Paris 8 et de Nanterre.

Les Fabriques 93 participent au projet de recherche-action « Faire la ville en commun. Faire recherche en habitant. Un dispositif de recherche-action dans la ville de Saint-Denis et dans des territoires du Nord de Paris », initié par Pascal Nicolas-Le Strat, et qui bénéficie du soutien de l’université Paris 8 dans le cadre de son appel à projets 2018.

Ce projet envisage « le développement à l’échelle de trois années d’un dispositif de recherche-action à Saint-Denis et, progressivement, dans d’autres territoires du Nord de Paris » :

La recherche-action représente un « instrument » démocratique indispensable pour ces territoires populaires confrontées à des questions sociales et politiques d’ampleur. Elle correspond aussi à une attente politique forte chez des habitants et des citoyens mobilisé-es qui n’acceptent plus que les décisions urbaines se prennent « sans eux ». Nous concevons ce dispositif de recherche-action comme un soutien aux dynamiques de capacitation qui se font jour dans les quartiers populaires.

Selon le principe d’une école mutuelle [Anne Querrien, L’école mutuelle : une pédagogie trop efficace ?], nous souhaitons créer un espace de co-élaboration entre acteurs et chercheurs au sein duquel ceux qui ont « fait expérience » ont la possibilité de l’élaborer et de la transmettre, les expériences pouvant alors s’enrichir réciproquement et s’étayer méthodologiquement et théoriquement.

L’équipe est constituée de chercheurs membres du Laboratoire Experice : Christophe Blanchard, maître de conférence, Paris 13 ; Martine Bodineau, doctoresse en sciences de l’éducation, Paris 8 ; Pascal Nicolas-Le Strat, professeur, Paris 8 ; Louis Staritzki, doctorant, Paris 8 ; ainsi que de : Luiza Helena Dalpiaz, chercheuse en sciences de l’éducation, Brésil ; et Etienne Delprat, architecte, docteur en Art et Sciences de l’Art, membre du collectif YA+K, Bagnolet.

Changement de lieu pour le 14/11

Suite aux événements de la nuit dernière l’université de Paris 8 est fermée.

Nous nous rapatrions donc au local de l’AMAP 4 Place Paul Langevin au centre de Saint-Denis, métro M 13 Basilique Saint-Denis.

Téléphones :

0679389757  Martine

0674187066 Sylvain

Le programme est un peu bousculé mais nous tiendrons tout de même le séminaire, il y a du vin et de quoi se restaurer !

A très vite,

Sylvain et Martine.

Les Fabriques de sociologie

Les Fabriques de sociologie est un espace de recherche en sciences sociales qui n’est pas réservé aux seuls chercheur-euse-s mais qui associent des professionnels de plusieurs champs d’activité (art, social, éducation, urbain, architecture), des militants et activistes, des autodidactes de la recherche, des étudiant-e-s en sciences sociales, des chercheurs universitaires ou non.

Ce dispositif s’appuie sur trois orientations :

  • La volonté d’être un espace dont les participants peuvent se saisir en fonction des opportunités et rencontres pour le faire évoluer et s’en servir comme base pour d’autres initiatives ;
  • une orientation épistémologique et méthodologique en lien avec la recherche-action et recherche-expérimentation, dans une perspective critique et non-surplombante de la recherche ;
  • le choix de considérer la recherche comme une activité dépassant les statuts et légitimités institutionnelles et se conjuguant avec une pluralité d’autres pratiques.

Les Fabriques de sociologie est un dispositif de valorisation et de mutualisation des recherches-action et des recherches-expérimentation en capacité de lutter contre toute forme de discrimination, de renforcer la capacité à agir des minoritaires et des dominés et de promouvoir une « méthode de l’égalité » en termes de coopération, de démocratie radicale et d’autonomie.

Le site des Fabriques de sociologie associe de nombreux blogs de chercheurs avec l’objectif de faciliter le partage et la mutualisation des expériences, en favorisant en particulier la socialisation des « écritures impliquées » (journal de recherche, carnet de bord, correspondances entre acteurs, récit d’expérience individuelle et collective…). Dans la durée, le site a vocation à réunir un corpus d’articles qui interrogera tant les cadres conceptuels que les orientations méthodologiques des recherches critiques et situées, en facilitant leur mise en discussion et en réflexion et en dynamisant les controverses intellectuelles indispensables à une recherche qui se maintient ouverte et créative.

Les Fabriques de sociologie sont attentives aux enjeux de « formation à la recherche », que cette formation concernent les étudiant-e-s et doctorant-e-s, les acteurs et professionnels d’autres horizons mais tout aussi bien les chercheur-e-s expérimenté-e-s soucieux de leur formation permanente. Dans cette perspective, le site propose une « Encyclopédie des Fabriques » en réunissant des textes, pédagogiques sur la forme et exigeants sur le fond, qui s’efforcent de cerner une problématique et d’en restituer les enjeux théoriques, sociaux et méthodologiques.

Enfin, le site permettra la constitution de « communautés de travail » en ligne (travail collaboratif) au sein d’une partie réservée du site : les écoles mutuelles des Fabriques. Le contenu de ces travaux collaboratifs ne sera pas systématiquement diffusé, par contre leurs méthodes, dispositifs et démarches, ainsi que les enseignements retirés, seront rendus publics sur le site et donc largement partagés.